Mirabellier : quand et comment les tailler

bb 3

La mirabelle est un fruit sucré, qui plaît à beaucoup de personnes. Du latin « mirabilis », qui signifie “belle à regarder”, la mirabelle peut être utilisée dans plusieurs plats, tels que les tartes. Il existe différentes variétés de mirabelliers, comme le mirabellier de Nancy, de Metz, de Flotow ou encore de Bellamira, qui ont chacun leurs caractéristiques.

Quelles sont les choses à faire quand on a un mirabellier ?

Le mirabellier supporte très mal la chaleur. Lors de sa plantation, il est donc important de le mettre dans un endroit ensoleillé, mais sans qu’il ne fasse trop chaud. Il est alors déconseillé de le planter dans le Sud. Le mirabellier peut atteindre les 10 mètres de hauteur, et est résistant à des températures pouvant aller jusqu’à -20 degrés. Il peut être planté sur des sols argileux ou encore riches en végétaux.

Pour bien s’en occuper, il est important de le tailler. Il est recommandé de le faire durant ses 3 premières années en partant du moment où l’arbre a été planté, et essayer de faire en sorte de le tailler entre novembre et mars. Il est conseillé d’effectuer la taille de fructification à la mi-automne, quand les derniers fruits sont apparus, ainsi qu’au printemps, avant l’apparition des premières fleurs.

La taille du mirabellier les trois premières années

Pour ce faire, il faut, dès la première année, tailler la hauteur du tronc. Pour la seconde, il faut tailler les charpentières, et pour la troisième il est préférable de tailler les nouveaux départs du tronc et les branches inutiles. De plus, durant les trois premières années du mirabellier, il est nécessaire de tailler les branches trop vieilles, ainsi que les rameaux, qui pourraient aspirer toute la sève. L’outil principal pour ces étapes est le sécateur. Il faut que celui-ci soit désinfecté et bien aiguisé, et pour éviter que les plaies de l’arbre s’infectent et qu’une maladie se développe, il faut appliquer un mastic.